Les 3 types de tests ADN


Quels sont les 3 types de tests ADN qui existent ? Par quoi commencer ?

Il existe 3 types de tests sur le marché :

1. Le test ADN « autosomal » :

C’est de loin le test le plus répandu. La plupart des sociétés (23andMe, My Heritage, Ancestry) proposent d’ailleurs uniquement ce type de test.

Le prix de ce type de test varie entre 68 euros et 110 euros (données de juillet 2019).

Le test autosomal porte sur l’ensemble des chromosomes (sauf les chromosomes X et Y selon les cas)  et permet de prédire à la fois vos origines géographiques et de vous donner une liste de personnes plus ou moins proches avec qui vous partagez des marqueurs ADN, et qui sont enregistrées dans la base de données de l’entreprise parce qu’elles ont aussi fait un test.

Les informations du présent site concernent quasi-exclusivement la généalogie génétique via ce premier type de test.

Mon conseil est de commencer par ce test ADN « autosomal ».  Et cela que vous fassiez un test par curiosité, pour découvrir vos origines géographiques, pour développer votre arbre généalogique, ou pour retrouver un parent inconnu.

Dans un deuxième temps, si le virus de la généalogie génétique vous prend, vous pouvez enchaîner sur un test mitochondrial et/ou un test Y, beaucoup plus onéreux. Ces deux derniers tests peuvent avoir des résultats fascinants lorsqu’on a des matches (personnes avec qui on partage des marqueurs ADN communs) car ils permettent d’identifier des lignées paternelles et maternelles très anciennes. Malheureusement il y a beaucoup moins de monde dans ces bases de données que pour les tests autosomaux, et encore moins d’Européens, ce qui limite les chances d’obtenir des résultats facilement exploitables.

2. Le test ADN mitochondrial

Ce test est plus rare que le test autosomal, mais il présente un réel intérêt en généalogie. Il permet en effet d’obtenir des informations sur la lignée matrilinéaire : la mère de la mère de la mère (etc.).

Il faut savoir que l’ADN mitochondrial se transmet à l’identique entre une mère et ses enfants, sur des générations. Les mutations sont rares. Le test mitochondrial consiste à analyser les marqueurs de cet ADN, ce qui permet d’une part de définir à quel grand groupe – nommé haplogroupe – de lignée maternelle on appartient, et d’autre part de trouver des personnes qui appartiennent à la même lignée maternelle (à condition que celles-ci aient fait un test).

Ce test peut être réalisé par les hommes et les femmes. Le prix de ce type de test varie entre 99 dollars et 199 dollars en fonction du degré de finesse du test choisi, hors frais de port (données Family Tree DNA de juillet 2019). Family Tree DNA est la principale société qui propose ce test.

Ce test permet donc de savoir de quelle lignée maternelle on descend (à conditions que d’autres descendants de la même lignée aient également fait le test). 

3. Le test du chromosome Y :

Ce test est également plus rare et beaucoup plus onéreux que le test autosomal. De plus, seuls les hommes peuvent l’effectuer (les femmes n’ayant pas de chromosome Y).

Ce test présente aussi un grand intérêt en généalogie, car il permet d’obtenir des informations sur la lignée patrilinéaire : le père du père du père (etc).

Le chromosome Y se transmet à l’identique de père en fils. Il subit assez peu de mutations. Le test du chromosome Y consiste à analyser les marqueurs de ce chromosome (ou une partie de ces marqueurs), ce qui permet d’une part de définir à quel grand groupe – nommé haplogroupe – de lignée paternelle on appartient, et d’autre part de trouver des hommes qui appartiennent à la même lignée paternelle (à condition que ceux-ci aient fait un test).

Le prix de ce type de test varie entre 169 dollars et 649 dollars en fonction du degré de finesse du test choisi (données d’avril 2019). Family Tree DNA est la principale société qui propose ce test.