Trouver l’arbre généalogique de ses matches

L’arbre généalogique de vos matches (ou cousins génétiques) est essentiel en généalogie génétique. C’est avec l’arbre de vos matches que vous pourrez identifier vos ancêtres communs et donc vérifier que votre arbre biologique coïncide avec votre arbre généalogique (absence d’évènements “non-parentaux”), et trouver de nouvelles branches collatérales pour enrichir votre arbre.

Il existe plusieurs façon de trouver l’arbre généalogique des matches.

  • Solution 1 : votre match a un arbre généalogique associé à son profil

Si vous avez de la chance, votre match aura peut-être un arbre très détaillé associé à son profil ADN. Un abonnement pourra néanmoins être nécessaire pour accéder à cet arbre (sur My Heritage selon la date de votre test ADN et sur Ancestry). 

Même si votre match a un arbre associé à son profil, celui-ci sera souvent parcellaire et vous aurez besoin de recourir aux autres solutions pour compléter vous-même l’arbre de votre match.

  • Solution 2 : demandez à votre match

Si votre match n’a pas d’arbre associé à son profil ADN, essayez de lui demander s’il peut vous donner son arbre. 

A moins qu’il ne s’agisse d’un match très proche type oncle, tante, ou cousin germain, ce qui vous intéressera le plus sera le nom de ses arrières grands-parents : cela constitue en effet une bonne base pour réaliser l’arbre de votre match à sa place.

  • Solution 3 : Retrouvez et complétez l’arbre de votre match

La plupart du temps, il faudra que vous recherchiez ou que vous complétiez vous-même l’arbre de votre match. Pour cela, si le match est européen, la première chose à faire est d’aller voir sur le site Géneanet si vous ne trouvez pas son arbre. Il arrive ainsi régulièrement qu’on tombe sur l’arbre complet d’un match sur ce site. Une recherche simple sur Généanet est gratuite. Il existe un abonnement payant pour disposer de fonctions de recherche plus efficaces (et notamment par couples  X + Y) ainsi que de documents généalogiques tels que des relevés d’actes ou des journaux.

Si votre match est sur 23andme, regardez s’il a indiqué des noms d’ancêtres et le cas échéant faites une recherche à partir de ces noms.

Si l’arbre de votre match remonte jusqu’au début du vingtième siècle, il peut être possible de continuer vous-même l’arbre à partir des sites internet des archives départementales (excepté pour quelques départements qui n’ont pas encore numérisé leurs archives), sur lesquels vous trouverez tous les documents nécessaires : actes de naissance, actes de mariages, actes de décès, et tables décennales qui recensent l’ensemble des actes d’une commune sur une période de 10 ans. Selon les départements, les archives en ligne seront disponibles jusqu’à des dates variables généralement situées entre 1890 et 1915. Les recensements et les registres des matricules militaires, qui peuvent également être disponibles en ligne selon les départements, sont également très utiles pour reconstituer un arbre généalogique.

Si les archives que vous convoitez ne sont pas disponibles sur internet, vous pouvez-vous rendre sur place pour les consulter. Il est également possible de demander par courrier.

Par ailleurs, avec des abonnements payants, vous pouvez faire des recherches dans les arbres généalogiques et les documents des sites Filae, My Heritage, et Ancestry. 

Filae contient de nombreux actes français numérisés avec l’avantage de pouvoir faire une recherche par nom, prénom, année, etc, ce qui est impossible sur les sites des archives départementales. Cela facilite énormément les recherches et permet de gagner beaucoup de temps. On trouve également des arbres généalogiques sur Filae, mais en moins grand nombre que sur Généanet.

Les abonnements My Heritage et Ancestry permettent d’accéder à des arbres généalogiques et des documents. Les deux sites proposent surtout des documents américains. My Heritage contient d’assez nombreux arbres européens (beaucoup moins que Généanet cependant). Sur Ancestry, les arbres généalogiques sont également essentiellement américains. Un abonnement à ce site est extrêmement utile pour reconstituer les arbres généalogiques de vos matches américains.

Vous pouvez également faire des recherches gratuitement sur les sites Geni et Family Search, à condition de créer un compte. 

Une fois que vous avez trouvé un début d’arbre de votre match, il est souvent nécessaire de le développer, à moins que vous n’ayez la chance de tomber sur un magnifique arbre déjà complété sur plusieurs générations. Sur quel support travailler pour cela ? Trois méthodes sont possibles. La première est de dessiner l’arbre sur du papier, tout simplement. Si votre match est très proche, vous n’aurez pas forcément besoin de faire un arbre détaillé sur 6 générations et le papier pourra être amplement suffisant.  Enfin, une simple recherche Google offre parfois de belles surprises…

La deuxième méthode consiste à utiliser un logiciel de généalogie type Heredis.

La troisième méthode, qui est ma préférée, est de refaire l’arbre de votre match sur Ancestry. Pourquoi sur Ancestry, et pas sur Geneanet ou My Heritage ? Parce qu’à ma connaissance il s’agit du seul site qui permette vraiment de privatiser complètement un arbre et de le rendre invisible sur internet. Pour cela il faut créer l’arbre dans Ancestry et activer deux paramètres de confidentialité : 1) rendre l’arbre complètement privé (« private » si vous utilisez l’interface en anglais), 2) rendre l’arbre introuvable lors des recherches (« unsearchable » en anglais).